Avec la multiplication des échanges, la logistique est devenue un facteur de compétitivité tant en termes de rapidité de traitement des commandes que de baisse des coûts. Dans ce contexte ultra concurrentiel, quels sont les enjeux liés à l’entreposage commercial de marchandises ?

Disposer d’un lieu d’entreposage correctement dimensionné

Afin d’être en mesure de dimensionner son activité logistique, et notamment ses besoins en matière d’entreposage, une entreprise doit déterminer :

  • Le nombre de commandes à traiter, notamment lors des pics de commandes
  • Le nombre et le volume des articles à stocker
  • La vitesse de rotation des stocks

Au vu de ces éléments, elle va pouvoir sélectionner des locaux :

  • suffisamment grands pour stocker le volume de marchandises nécessaires et procéder aux manipulations liées aux réceptions et expéditions de marchandises
  • correctement dimensionnés afin de payer uniquement la surface réellement utilisée.

Sélectionner un lieu d’entreposage pratique

L’emplacement du lieu de stockage est un élément crucial de la logistique. Même si la location ou l’achat de locaux près des grands axes routiers et des aéroports revient plus cher que des entrepôts excentrés, cette proximité permet de réduire les coûts et les temps de transport : la rotation des stocks est plus rapide, et les besoins en matière de surface de stockage réduits à leur minimum.

L’entrepôt doit aussi être aménagé de manière à réduire le nombre et le temps des manipulations de marchandises. Par exemple, les entrepôts avec un quai de chargement permettent de réduire la durée de chargement/déchargement :

  • La marchandise à charger peut être préparée à l’avance sur une aire placée dans l’alignement du quai
  • On utilise un transpalette électrique permettant de prendre 2 palettes à la fois ce qui réduit considérablement le temps de chargement.

À titre de comparaison, les entrepôts bien équipés permettent de charger jusqu’à deux camions par heure, contre un par jour pour les lieux d’entreposage sans aménagement.

Stocker et manipuler les marchandises dans de bonnes conditions

Afin d’éviter que les marchandises ne s’abiment, à cause de l’humidité par exemple, le local d’entreposage doit être aménagé de manière à disposer de plusieurs aérations et d’une ventilation permettant une circulation d’air suffisante. L’installation électrique et l’installation climatique doivent être aux normes et en parfait état de marche.

L’ergonomie de l’entrepôt est aussi un aspect primordial :

  • Les éléments de rangement tels que les armoires, les racks et les étagères doivent être en nombre suffisant et installés de manière sécuritaire et pratique
  • Les voies de circulation doivent être dégagées pour permettre la libre circulation des piétons, des transpalettes et des chariots automoteurs.

Optimiser les processus

La conception des postes de travail est stratégique dans la logistique de distribution. Lorsque les gestes sont logiques et réduits au strict minimum, l’employé est soulagé physiquement, commet moins d’erreurs et travaille plus vite. Les performances augmentent et les coûts baissent.

L’entreposage est une activité clé du processus logistique. Et quand on sait que le coût logistique moyen, incluant le transport, représente plus de 10% du chiffre d’affaires net d’une entreprise, on comprend aisément combien il est nécessaire d’optimiser l’entreposage. Chaque point de gagné sur les postes du coût équivaut à un quart voire un tiers de marge supplémentaire pour l’entreprise.